Nous percevons ce qui est extérieur à nous à travers nos 5 sens. C’est un petit orifice pour voir le monde et de ce fait, nous n’en percevons qu’une toute petite partie. De plus, en fonction de nos expériences passées, nous transformons inconsciemment ces perceptions pour en faire une histoire personnelle au lieu de coller strictement aux faits. L’un dans l’autre, notre interprétation des évènements est très éloignée des faits, or nous posons nos actes sur la base de ce que nous croyons qu’il se passe. C’est de ce décalage que naissent tous nos problèmes.

 

Une carte pour se comprendre

Le bazi, également appelé 4 piliers, établit à partir de notre date de naissance une carte qui décrit comment nous transformons la réalité. C’est un outil extrêmement utile pour se comprendre.

La représentation que j’utilise le plus souvent en consultation est celle présentée ci-contre. Elle montre à l’aide de petites jauges l’importance relative des 5 éléments dans notre carte personnelle. Chaque pole représente un aspect de notre mental, de notre psychisme, comment nous apprenons, comment nous inter-agissons, comment nous nous bridons ou au contraire nous nous motivons.

Plus la jauge est pleine, plus l’élément est fort.

Aucune carte ne présente un équilibre parfais de ces 5 pôles et c’est ce déséquilibre qui nous montre comment nos perceptions trahissent les faits et nous poussent à des actions qui portent en elles les germes des problèmes à venir.

 

Interdépendance, transgénérationnel

Dans le modèle des 4 piliers, toutes les personnes avec lesquelles nous sommes en contact apparaissent. C’est vrai de nos amis, notre patron, nos partenaires professionnels, nos frères, nos sœurs, notre conjoint, nos parents, grands parents, enfants … tous ont un impact sur notre vie et réciproquement. Tous sont répartis sur les 5 pôles.

De fait, il y a une dimension transgénérationnelle dans les 4 piliers, mais elle se limite aux générations que nous avons pu connaître. Pour accéder à des informations liées à des ascendants que nous n’avons pas connus, mais qui peuvent avoir une influence importante sur notre vie, il faut faire appel à la bio énergie.

Pour ce qui est des 4 piliers donc, il est assez aisé de mesurer le type d’influence que chacun peut avoir sur soi, donc de comprendre – uniquement sur la base de sa propre carte de bazi – ce qui est en jeu avec untel ou untel et pourquoi cela nous impacte ainsi.

Ce qu’il est important de comprendre là, c’est que ce n’est nullement lié à l’autre. Tout vient de nos perceptions. Et le bazi nous donne les moyens de corriger cela.

Rétablir l’équilibre

Sur le graphique ci-dessus, on voit que si on essaie d’augmenter les éléments dont la jauge est orange et faible, cela va rééquilibrer tout l’ensemble. Inversement, si on abonde dans le sens des éléments dont la jauge est verte et forte, tout sera pire.

Les 4 piliers nous indiquent donc ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire. Reste à savoir comment le mettre en œuvre et c’est ce que nous faisons ensemble.

Il est intéressant de comparer ici l’approche occidentale du chêne qui se focaliserai sur les points verts qui sont les lieux de manifestation des problèmes alors que l’approche asiatique du saule va chercher un élément qui semble ne rien avoir à faire avec le problème mais le fera disparaitre par un rééquilibrage globale.

Projet de vie

A partir de cette carte, on peut définir un véritable projet de vie et chercher un moyen de le réaliser. Pour y parvenir, on peut ensuite faire appel au feng shui qui va augmenter les potentiels de réalisation des aspects que l’on recherche. Le qi men peut être utilisé pour développer des capacités ou obtenir de l’aide, de même que pour affiner le timing de certaines actions.

Parfois, le fait de comprendre ne suffit pas à passer à l’acte. C’est pourquoi nous vous proposons un accompagnement et d’autres approches complémentaires.

Pour en savoir plus sur les 4 piliers

rendez vous sur marip.com